Desiigner – Panda

Afficher l'image d'origine

Quand le rugissement des balles d’Atlanta retentit jusqu’à Brooklyn, cela donne le morceau de rap préféré de Brigitte Bardot ! Après avoir été samplé de manière plutôt taciturne sur le dernier album de Kanye West, The Life of Pablo, Desiigner reprend des couleurs en noir et blanc sur         « Panda », à tel point que son troisième titre a bousculé en l’espace d’à peine 2 mois l’hégémonie du règne animal sur Google et Youtube en y devenant le premier résultat associé aux mangeurs de bambous. Avec d’ores et déjà plus de 100 millions de vues. Par les temps qui courent, il s’agit certainement là d’un exploit encore plus impressionnant que sa présence dans les sommets du Billboard, qu’il avait kidnappés dès le 7 Mai dernier avec la même redoutable efficacité.

Si Desiigner peine encore à s’affranchir de la figure tutélaire de Future dont on retrouve le penchant prononcé pour l’auto-tune, le morceau séduit par son flow syncopé au service d’un mouvement circulaire frénétique qui n’a de cesse de s’accélérer à mesure des rafales qui ponctuent la balade. Une course effrénée au volant d’une grosse cylindrée qui transite par la réalité glaçante du bando en ébullition, fortement contre-indiquée aux épileptiques, aux asthmatiques et aux cardiaques.

« Panda panda panda… » !